Lithothérapie

La lithothérapie : une science comme une autre ?

lithotherapie

Utilisée depuis l’antiquité dans différentes cultures du monde pour traiter de symptômes physiques ou corporels, la lithothérapie est considérée aujourd’hui comme une méthode de guérison alternative ou une pseudo-science.

Pourtant, qui n’a jamais été fascinée par la beauté d’une pierre. Et surtout, n’avez-vous jamais choisi une pierre et découvert que celle-ci vous correspondait parfaitement ?

Il y a bien sûr une magie en chaque chose, mais n’oublions pas qu’une pierre précieuse ou semi-précieuse est avant tout un objet avec une composition chimique arrêtée qui détermine sa couleur et donc son onde vibratoire.

Les différents cristaux

Choisir une pierre précieuse ou semi-précieuse en lithothérapie n’est pas un acte anodin et simplement magique. Les pierres se différencient par leur couleur, leur forme, et la concentration en atomes déterminant ainsi l’ampleur de leur onde vibratoire. Par exemple, une citrine sera plus forte que de l’ambre, bien que toutes les deux remplissent plus ou moins les mêmes fonctions.

La couleur des pierres

La couleur a une vibration spécifique et est utile dans la chromothérapie. La chromothérapie est l’utilisation de faisceaux de lumière de couleur qui permet de soigner dépression, brûlure, fièvre et autres en envoyant au corps un faisceau de lumière coloré. Chaque couleur a sa propre vibration et son propre effet. Quand le soleil se couche en été, l’onde orangée qui nous parvient est de l’ordre de 466 THz. Cette onde vibratoire va donner l’information au cerveau de produire de la mélatonine, hormone du sommeil.

Pour soigner un herpès, il est conseillé d’envoyer une lumière rouge (augmenter la sensation de brûlure pour que le corps enclenche de lui-même le processus de refroidissement) puis une lumière bleue.

Certaines couleurs se rapportent bien sûr aux différents chakras dans la médecine ayurvédique.

Pour les pierres, c’est un peu la même chose. Chaque couleur a son onde vibratoire.

  • Rouge : 1er chakra, chaleur, vigueur, optimisme
  • Orange : 2ème chakra, création
  • Jaune : 3ème chakra (plexus), courage, ouverture
  • Vert : 4ème chakra, cœur, amour, comptabilité fertilité
  • Violet : 6ème chakra ultraviolet, effet nettoyant et purifiant
  • Blanc : 7ème chakra, croyance et spiritualité

La couleur d’une pierre représente aussi sa composition chimique. En effet ce sont le carbone, le silicium, oxydes de fer, fluorure de calcium, etc. qui lui donnent sa couleur.

La forme des pierres

Quand on parle de la forme d’une pierre, on pense souvent à la manière dont ont été travaillées les pierres, de façon manuelle. Pourtant, les pierres « poussent » naturellement de manière géométrique. Elles seront ensuite simplement polies.

La forme naturelle des pierres évoque souvent une géométrie parfaite, rappelant certaines formations de molécules, comme celles de l’eau.

Il existe des groupes de pierres définies en fonction de leur forme naturelle dont on distingue :

  • Hexagone
  • Cube : fluorine ou grenat
  • Trigone : tourmaline
  • Tétragone : zircon
  • Trigonale-trapézoédrique : cristal de roche, quartz

Cette liste est non exhaustive. Cependant, sachez que la forme de la pierre a une incidence sur son impact vibratoire. En effet un cristal de roche biterminé (à deux bouts pointus) naturels aura plus d’ondes vibratoires qu’un cristal à une seul pointe.

Attention, une pierre dont la pointe est cassée est une pierre presque « morte ». Elle n’aura plus beaucoup d’influence sur notre système. En revanche, une pierre cassée ou fendue autre que sur la pointe peut continuer à être utilisée sans problèmes.

La croissance des cristaux est un processus naturel qui leur donne une forme géométrique. Cependant, les pierres taillées (joyaux, pendule) ont également un pouvoir en lithothérapie.

Quelques trucs et astuces pour travailler avec les pierres

Il est possible d’utiliser certaines pierres pour améliorer votre quotidien, agir sur vos chakras, ou même sur des maux corporels. Les trois pierres ci-dessous sont des exemples de leur utilisation.

Améthyste contre les cauchemars

On trouve souvent des attrapes-rêves indiens avec une améthyste au milieu. Cela a un sens.

Si vous faites des cauchemars, il est conseillé de dormir avec une améthyste sous le lit ou sous l’oreiller.

La citrine pour le courage et la positivité

Difficile de ne pas reconnaître dans la citrine les couleurs orangées du soleil d’été. Quand novembre est gris et annonce déjà un hiver difficile, il est recommandé de porter une citrine au niveau du plexus solaire.

Attention, la citrine naturelle est souvent de couleur jaune transparente et n’a rien à voir avec la citrine que l’on trouve habituellement. Elles n’ont pas cette couleur vivace d’un orange de feu. Sachez que ce sont des améthystes qui ont été chauffées et qui à une certaine température deviennent jaunes. Ce sont donc de fausses citrines.

La vraie citrine est plus rare et surtout transparente à jaune claire.

Le cristal de roche pour les yeux fatigués

Parce qu’elle contient du silicium, vous pouvez faire chauffer deux pierres de cristal de roche au soleil et les poser sur les yeux fatigués. En parallèle, vous pouvez masser le contour des yeux avec des boules (taillées) de cristal de roche.

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may also like